Deprecated: Non-static method Joomla\CMS\Plugin\CMSPlugin::loadLanguage() should not be called statically, assuming $this from incompatible context in /home/murghabc/public_html/atchabysh.info/templates/atchabysh-1/index.php on line 3

Notice: Undefined property: Joomla\CMS\Document\HtmlDocument::$_name in /home/murghabc/public_html/atchabysh.info/libraries/src/Plugin/CMSPlugin.php on line 147
Les courses d'endurance

Les principaux objectifs:
• mettre en evidence les qualites essentielles du cheval de type kirghiz et identifier les meilleurs chevaux de ce type pour la relance de l'elevage ;
• selectionner les meilleurs cavaliers et chevaux, puis de creer une equipe nationale kirghize.
• soulever l'interet d'un public international ;
• attirer les medias internationaux : journalistes, photographes, televisions, radios, etc.
• favoriser les echanges sportifs, culturels, artistiques et scientifiques.
Le type de courses et les distances:
Les epreuves d'endurance ne sont pas des courses de vitesse mais des epreuves sur longue distance, en terrains varies et accidentes:
• Kunan chabysh: 5 novembre - Distance prevue: 12 km.
• Bichty chabysh: 6 novembre - Distance prevue: 15 km.
• Grand Prix "At Chabysh" (chevaux de 5 ans minimum) : 7 novembre 2005. Distance prevue : 47 km en deux epreuves
Le reglement des courses est etabli sur les bases de la discipline internationale de l'endurance. Il est strictement applique. Son non-respect de la part d'un participant entraine son elimination immediate et sans recours.
LA PARTICIPATION AUX COURSES
a) Selection
Seuls les chevaux repondant au standard du cheval de type kirghiz peuvent participer aux courses At chabysh 2006. Les chevaux d'autres types ou races sont exclus.
Le comite de selection est present sur les courses organisees par au cours de l'ete 2006, a l'occasion des festivites sur l'ensemble du territoire de la Republique kirghize.
La selection officielle est effectuee au mois d'octobre, dans les villes et villages. S'informer a la mairie, au bureau du RAS ou de la fondation Kyrgyz Ate.
b) Inscription
L'inscription des chevaux selectionnes est gratuite. Le passeport etabli pour chaque cheval est remis au proprietaire. Ce passeport doit etre presente le jour de la course At Chabysh 2006, ainsi que le passeport du cavalier.
Age des cavaliers: 12 ans minimum pour la course Kunan, 16 ans minimum pour Bychty et Grand Prix.
c) Transport des chevaux
Lors de la selection des chevaux, les proprietaires peuvent solliciter une aide financiere pour le transport de leurs chevaux, aux conditions fixees par le Comite de selection.
d) Securite et assurances
Les concurrents portent l'entiere responsabilite pour eux-memes et pour leurs chevaux, depuis le depart du lieu de leur residence jusqu'au retour a ce lieu.
e) Les prix
Les vainqueurs et les 5 premieres places, pour chaque course, sont recompenses par des prix offerts par l'Institution Kyrgyz Ate, ses partenaires et sponsors.
Un prix special est decerne pour le cheval arrive "en meilleure condition physique" pour chaque course, selon l'application du reglement des courses d'endurance.
La somme totale des prix, collectee a ce jour, est de 240 000 soms.
haut
L'ENDURANCE EQUESTRE
1 – LE COUPLE CHEVAL/CAVALIER
2 – LES BASES DE L'ENTRAINEMENT
3 – LE CHEVAL D'ENDURANCE PENDANT LA COURSE
4 – MAITRES MOTS
5 – MATERIEL A PREVOIR POUR LA COURSE
6 – CONCLUSION
Definition
Les concours d'endurance equestre, appelees aussi raids equestres, sont des epreuves d'exterieur courues au chronometre, sur un itineraire impose et balise, avec des controles veterinaires avant, pendant et apres l'epreuve. Il existe divers types d'epreuves caracterisees par la distance a parcourir.
En Europe, les epreuves qualificatives sur courtes distances (20, 40, 60 km) se courent a vitesse imposee, ne pouvant depasser les 15 km/h. Seules les epreuves plus importantes (130 et 160 km) se courent a vitesse libre, facon “ course ”.
Le cheval
Le cheval d'endurance se caracterise par sa resistance a un effort soutenu en terrain varie, la solidite de ses membres et son aptitude a la course. Toutes ces qualites se developpent et s'acquierent grace a un entrainement rigoureux du cheval et du cavalier.
Une parfaite connaissance des limites de son cheval est necessaire, une surestimation des capacites du cheval ou une mauvaise preparation peuvent avoir de lourdes consequences tant pour le cheval que pour le cavalier; chute, blessure, deshydratation, epuisement...
Le cavalier
Le meilleur cavalier n'est pas forcement le premier arrive ! C'est celui qui a parcouru la distance sans epuiser sa monture et ce, dans le meilleur temps. Ainsi c'est le controle veterinaire final qui determine le vainqueur.
Le vainqueur
Le vainqueur d'une course d'endurance est le premier cavalier qui franchi la ligne d'arrivee avec un cheval non boiteux et dont le rythme cardiaque est inferieur a 64 battements par minute lors du controle veterinaire 30 minutes apres la fin de la course. Un prix special est accorde au cheval presentant la meilleure condition physique apres la course.

1 – LE COUPLE CHEVAL/CAVALIER
Chaque cheval engage doit etre monte pendant toute la duree de l'epreuve par le meme cavalier.
a) Le cheval
Le cheval doit etre “ en etat ”, c'est-a-dire ni trop gros, ni trop maigre. Les cetes ne doivent pas etre visibles mais on doit pouvoir les palper. Il doit etre correctement vermifuge. Aucune boiterie ne doit etre observee.
La ferrure a pour role :
• de proteger le pied de l'impact des sols caillouteux et inegaux ;
• de proteger la corne de l'usure due au travail sur terrain dur ;
• de gener le moins possible l'amortissement, l'equilibre et l'adherence du pied qu'elle protege.
Lorsque les entrainements sont realises en terrains varies, ce qui est preconise, il est vivement conseille de ferrer le cheval des la periode d'entrainement.
Pour la course, prevoir une ferrure posee au moins 8 jours avant l'epreuve.
Le harnachement sera le plus leger possible. On s'appliquera a ce qu'il ne blesse pas le cheval.
b) Le cavalier:
• Le port du dossard est obligatoire.
• La cravache est toleree. toute utilisation excessive sera sanctionnee.
Pied a terre: le cavalier peut descendre de son cheval si necessaire et meme courir a cote de ce dernier mais il doit franchir la ligne de depart et d'arrivee a cheval.
Assistance: aucun vehicule, pieton, chien n'est admis pour accompagner le concurrent , toutefois il est possible d'aider un cavalier a ce remettre en selle, si le cheval ne veut plus avancer le cavalier n'a pas le droit de se faire aider par des intervenants exterieurs, il peut toutefois demander assistance aupres des hommes de piste pour qu'un veterinaire intervienne.
En cas d'accident du cheval ou du cavalier il faut immediatement prevenir les organisateurs de la course.
En cas d'abandon le cheval doit quand meme etre presente au controle veterinaire.
Afin de developper et d'ameliorer la capacite sportive du cheval d'endurance, un entrainement specifique est necessaire. En effet le cheval va devoir fournir un travail intense et surtout tres long sur un terrain accidente. Le cavalier va lui aussi devoir s'entrainer pour ne pas gener le cheval dans son effort et gerer au mieux le deroulement de la course en fonction des qualites de son cheval.
haut
2 – LES BASES DE L'ENTRAINEMENT
Chaque cheval presente des caracteristiques qui lui sont propres, et l'entraineur devra en tenir compte lors de la preparation physique du cheval.
a) Les seances d'assouplissements, de musculation et de dressage

En general, le travail du cheval ne doit pas etre commence avant l'age de 3 ans.
Les exercices d'assouplissements consistent a effectuer au pas et trot des cercles, des demi cercles et des “ huit ” pour assouplir le cheval dans le sens lateral. Puis d'effectuer des accelerations (douces) suivies de decelerations (toutes aussi douces !), pour assouplir le cheval dans le sens longitudinal.
On peut egalement faire franchir quelques petits obstacles pour contribuer a la musculation
Quelques seances de travail en terrain varie, au pas dans des deniveles importants en montee et en descente - seances de 1 a 5 heures.
b) Les trottings
Ils constituent le travail de fond et se realisent en terrain varie. Il faut rester dans la cadence naturelle du cheval sans jamais precipiter.
Allonger progressivement les distances de travail, sans augmenter la vitesse :
• ce sont de seances qui doivent durer environ 1 heure (sans compter la periode d'echauffement, puis de retour au calme).
• avec le jeune cheval, on commencera par 5 minutes de trot, 5 minutes de pas, 5 min de trot, 5 min de pas et ainsi de suite. Au fur et a mesure qu'il gagne en resistance, on va pouvoir allonger les temps de trot et raccourcir les temps de pas jusqu'a arriver a une heure de trot sans s'arreter.
c) La mise en souffle
• sur tres, regulier, souple et lent
• comme pour les trottings, allonger progressivement les temps de travail au galop
• quelques sprints peuvent etre inclus, pour stimuler le moral du cheval, mais ils doivent etre executes avec moderation, surtout chez le jeune cheval encore en croissance.
D'une facon generale, le cheval d'endurance doit etre mis au travail au moins trois mois avant la course et etre travaille tous les jours avec au minimum un jour de repos par semaine. Son alimentation doit etre adaptee. `
Durant son entrainement il doit avoir realise integralement au moins une fois la distance de la course.
Une semaine avant la course il ne doit plus fournir de gros effort mais realiser un travail leger.
Il ne travaille pas la veille de la course. Son alimentation ne doit pas varier juste avant la course.
haut
3 – LE CHEVAL D'ENDURANCE PENDANT LA COURSE
a) Arrivee sue le site
• Pansage du cheval
• Presentation du cheval au controle veterinaire
• Presentation du cheval en main sans harnachement ni protection
• Controle veterinaire
• Etat general
• Identification du cheval
• Pulsations cardiaques
• Rythme respiratoire
• Etat des muqueuses, tendons et articulations
• Trot en main a la recherche d'une eventuelle boiterie
b) Si le premier controle veterinaire est passe avec succes
• Preparation cheval et cavalier : harnachement, eventuellement guetres de protection pour les membres
• Echauffement environ 30 minutes au petit trot et quelques foulees de galop
• Durant les 30 premieres minutes, l'organisme se “ met en route ” a l'effort et demander un effort trop important dans ces 30 premieres minutes peut compromettre fortement le reste de la course car le cheval aura puise trop vite dans ses reserves.
c) Depart de la course
• Depart groupe dans un rythme que le cheval sera susceptible de maitenir longtemps
• Une assistance doit etre prevue sur le trajet de la course tous les 5 a 10 km, de facon a pouvoir abreuver les chevaux regulierement pour eviter qu'ils ne se deshydratent.
• Si le temps n'est pas trop froid, il peut aussi etre interessant d'arroser les chevaux sur l'encolure, a l'aide de bouteilles d'eau deversees par le cavalier, afin de faire baisser la temperature corporelle du cheval.
Diminution temperature corporelle = diminution frequence cardiaque = aide a la recuperation = cheval qui conservera au mieux sa forme tout au long de la course.
d) Premier arret a la moitie de la course
Les chevaux repartiront dans l'ordre exact de leur arrivee, gardant les memes ecarts de temps qu'a l'arrivee de cette premiere boucle.
• On retire le harnachement
• On propose a boire au cheval, on l'arrose sur l'encolure et on le couvre sur les reins s'il fait froid
• Puis, on se dirige vers le controle veterinaire. Le veterinaire controle les memes points qu'au depart.
• Si un element de controle lui semble inquietant, il en fait part au cavalier et tous deux decident, s'il y a lieu pour la sante du cheval, d'interrompre la course de ce dernier.
e) Si le 2eme controle veterinaire est passe avec succes
• Le cheval est panse. On le masse sur la croupe et les cuisses en gardant si besoin une couverture sur les reins pour le maintenir au chaud.
• Pendant ce temps, on lui apporte du foin ou de l'herbe et un seau d'eau a porter de bouche.
• On le laisse se reposer ainsi en attendant la reprise de la course, en interrompant de temps en temps ce repos par quelques petits tours au pas en main.
• A 15 minutes du redemarrage de la course, on selle a nouveau le cheval, on le monte et on refait un echauffement doux de 5 a 10 minutes
• Presentation sur la ligne de depart
haut

f) Au signal : depart de la deuxieme boucle
De nouveau sur cette deuxieme moitie de course, des points d'assistance seront offerts au cavalier et a sa monture de facon a l'abreuver, et se refroidir si necessaire.
Le cavalier, tout le temps de la course, se doit de rester tres “ a l'ecoute de son cheval ”. Ce dernier lui parle sous la selle et si quelque chose ne va pas, le BON cavalier saura le sentir et arreter sa monture avant qu'il ne soit trop tard.
g) Arrivee finale
Comme au controle intermediaire, les chevaux sont desselles, abreuves, refroidis sur l'encolure et couverts sur les reins, puis presentes au controle veterinaire.
Le gagnant sera le cavalier qui aura su franchir la ligne d'arrivee avec un cheval en parfait etat de sante…Ce qui veut dire que le premier a passer la ligne d'arrivee n'est pas forcement le gagnant !
En effet, si le cheval est trop epuise, qu'il ne “ recupere ” pas ou qu'il boite vraiment tres fort, il sera sanctionne au controle veterinaire et n'aura donc pas gagne la course.
Par contre, le cheval ayant franchi la ligne d'arrivee en deuxieme position, s'il arrive en pleine forme, et “ pret a repartir ”, gagnera le prix…
Le controle veterinaire est le verdict d'une bonne ou d'une mauvaise gestion de course. Il doit aider le cavalier a progresser et a savoir ecouter son cheval.
haut
4 – MAITRES MOTS
• Rehydrater
• Refroidir - toujours sur l'avant main, jamais sur les reins
• Couvrir le rein du cheval avec une couverture
• Faire marcher pour eviter des crampes tres douloureuses pouvant survenir a l'arret d'un effort intense
• Alimenter en faible quantite avec du foin ou de l'herbe, de maniere a entretenir la fonction digestive, souvent bloquee lors d'un effort intense
haut
5 – MATERIEL A PREVOIR POUR LA COURSE
• selle et filet qui ne blesse pas ;
• tapis de selle ;
• protections pour les membres si besoin ;
• couvertures chaudes ;
• bidons remplis d'eau ;
• deux seaux ;
• six bouteilles d'eau.
haut
6 – CONCLUSION
L'endurance est un sport intense qui necessite un entrainement rigoureux tant du cheval que du cavalier qui doIt etre capable de reconnaitre les premiers signes de fatigue de sa monture.
Ce n'est pas le cheval le plus rapide qui gagne comme c'est le cas sur un hippodrome mais bien la victoire d'un cavalier ayant su gerer l'effort de son cheval et tirer le meilleur parti de ses qualites.
Le manque de preparation du cavalier et de son cheval peut avoir des repercussions dramatiques sur le deroulement de la course, voire meme la mort du cheval que le cavalier aura pousse au-dela de ses limites.
L'entrainement doit etre adapte a chaque cheval en tenant bien compte de ses capacites et du type de course a laquelle on veut le faire participer.
haut